Qualification différente = rémunération différente ?

Publié le 4 octobre 2023 - LES ACTUALITES

Deux salariés, titulaires de qualifications différentes au moment de leur embauche, mais qui occupent à terme les mêmes fonctions, peuvent-ils être rémunérés différemment ? Voici une question épineuse à laquelle le juge vient d’être confronté…

Une différence de qualification n’est pas suffisante pour justifier, à terme, une différence de rémunération

Un salarié est embauché en qualité d’« assistant journaliste reporter d’images stagiaire », puis est promu en qualité de « journaliste reporter d’images », avant d’être nommé chef de service.

En conflit avec son employeur, il prend acte de la rupture de son contrat de travail et saisit le juge pour demander notamment un rappel de salaire.

Pourquoi ? Parce que pendant près d’un an, il a perçu une rémunération inférieure à celle de l’un de ses collègues, également « journaliste reporter d’images ».

« Et alors ? », s’interroge l’employeur. Pour lui, cette différence de rémunération entre les 2 salariés est parfaitement justifiée, étant donné qu’ils n’avaient pas les mêmes qualifications ni la même expérience professionnelle lors de leur embauche.

Saisi du litige, le juge rappelle qu’une différence de traitement entre salariés ne peut se justifier que par des raisons objectives et pertinentes. C’est le principe d’égalité de traitement.

Or pour lui, la différence de qualification des salariés lors de leur embauche n’est pas une raison objective et pertinente justifiant la disparité de traitement pendant une année.

Qualification différente = rémunération différente ? – © Copyright WebLex

Publié le 4 octobre 2023 - LES ACTUALITES

Ces articles pourraient vous intéresser

  • Année 2023 - Indices, taux, barèmes juridiques 26 septembre 2023
    Période Indice Variation mensuelle Hausse des prix sur 1 an Décembre 2023 Novembre 2023 Octobre 2023 Septembre 2023 Août 2023 108,2 + 0,0 % + 4,4 % Juillet 2023 108,1 + 1,2 % + 4,3 % Juin 2023 106,9 + 0,0 % + 4,2 % Mai 2023 /// /// /// Avril 2023 106,8 + 0,2 […]...
  • https://www.emargence.fr/wp-content/uploads/2024/05/teletravaildejeuner.jpg
    Actualités 29 mai 2024

    Par principe, un salarié qui bénéficie du télétravail est considéré comme un salarié comme les autres au regard des conditions de travail et des modalités d’application de son contrat de travail, notamment s’agissant de sa rémunération, des primes et autres indemnités. Du moins en...

  • Année 2023 - Indices, taux, barèmes juridiques 31 janvier 2024
    Indice de la production dans l’édition (référence 100 en 2015) Période Indice Variation mensuelle (en %) Décembre 2023 Novembre 2023 125,6 + 2,6 % Octobre 2023 122,4 – 7,0 % Septembre 2023 129,5 + 2,9 % Août 2023 124,7 – 1,1 % Juillet 2023 127,1 + 0,9 % Juin 2023 124,2 + 2,9...

Contactez-nous pour obtenir une offre personnalisée

Nous contacter