Louer sa résidence principale : une question de jours ou de nuits ?

Publié le 13 décembre 2023 - LES ACTUALITES

Il est possible de mettre en location sa résidence principale comme meublé de tourisme, pour autant que le total du temps de location ne dépasse pas un certain nombre de jours. Un seuil dont le calcul peut prêter à question…

Combien de temps peut-on mettre sa résidence principale en location meublée ?

Les propriétaires (ou locataires ayant obtenus l’accord de leur bailleur) peuvent mettre en location leur résidence principale en tant que bien meublé de tourisme, dans la limite de 120 jours par an.

Le Gouvernement a néanmoins été interrogé par un sénateur sur le décompte de ce plafond de 120 jours. La problématique qui est soulevée est celle de l’emploi du mot « jour » dans cette règle…

À ce sujet le sénateur souligne qu’un jour de location diffère d’une nuitée de location : une nuitée d’occupation correspond généralement à 2 jours pendant lesquels un bailleur ne peut pas accéder à son logement.

À partir de ces constatations, une question se pose : faut-il compter les 120 jours comme 120 nuitées ou comme 120 jours calendaires d’indisponibilité ?

Pour le Gouvernement, cette limite de 120 jours fait simplement écho au seuil d’occupation de 8 mois par an nécessaire à ce qu’un bien puisse être assimilé à une résidence principale.

Il faut donc entendre les 120 jours comme des périodes de 24 heures comprenant les nuitées et non comme des jours calendaires d’indisponibilités du logement.

De plus le Gouvernement fait remarquer que la « problématique » exposée reste marginale. En effet, plus la durée de la location est longue, moins l’impact du nombre de jours calendaires d’occupation est important. Et les probabilités qu’une résidence principale soit louée de façon totalement discontinue au cours d’une année sont minces…

Louer sa résidence principale : une question de jours ou de nuits ? – © Copyright WebLex

Publié le 13 décembre 2023 - LES ACTUALITES

Ces articles pourraient vous intéresser

  • Année 2023 - Indices, taux, barèmes juridiques 28 septembre 2023
    Période Indice Variation mensuelle Hausse des prix sur 1 an Décembre 2023 Novembre 2023 Octobre 2023 Septembre 2023 Août 2023 114,1 + 0,9 % + 2,5 % Juillet 2023 113,1 + 0,4 % + 2,0 % Juin 2023 112,7 – 0,1 % + 2,6 % Mai 2023 112,7 – 0,1 % + 3,6 % Avril […]...
  • Année 2023 - Indices, taux, barèmes juridiques 21 septembre 2023
    Indice du climat des affaires dans le commerce et la réparation automobile (référence 100 en 1991) Période Indice Décembre 2023 Novembre 2023 Octobre 2023 Septembre 2023 103 Août 2023 105 Juillet 2023 106 Juin 2023 102 Mai 2023 97 Avril 2023 100 Mars 2023 99 Février 2023 102 Janvier 2023 101...
  • Année 2023 - Indices, taux, barèmes juridiques 10 janvier 2024
    Période Variation mensuelle Nombre d’immatriculation Décembre 2023 + 7,8 % 167 600 véhicules Novembre 2023 – 2,1 % 155 500 véhicules Octobre 2023 – 1,5 % 157 800 véhicules Septembre 2023 – 3,3 % 160 100 véhicules Août 2023 + 6,6 % 166 200 véhicules Juillet 2023 + 10,1 % 1...

Contactez-nous pour obtenir une offre personnalisée

Nous contacter