Indemnités forfaitaires pour petits déplacements – Année 2024

Publié le 2 juillet 2024 - LES INDICATEURS

Indemnités forfaitaires petits déplacements

Barème 2023

Les indemnités pour frais de petits déplacements (transport et repas) versées à certains salariés des entreprises de travail temporaire, des travaux publics, du bâtiment, de la tôlerie, de chaudronnerie et de la tuyauterie industrielle peuvent sous certaines conditions être exonérées en fonction d’un barème particulier réévalué au 1er janvier de chaque année.

Trajet aller et retour compris entre

Limite d’exonération quotidienne*
Valeur par tranche de km = valeur de l’indemnité kilométrique fiscale pour un véhicule de 4CV fiscaux/2 (0,523 € / 2) × nombre de km

Repas pris hors des locaux de l’entreprise ou sur un chantier

Repas pris au restaurant (s’il est démontré que le salarié est dans l’obligation de prendre ses repas au restaurant)

5 km et 10 km

3,03 €

10,10 €

20,70 €

10 km et 20 km

6,06 €

10,10 €

20,70 €

20 km et 30 km

9,09 €

10,10 €

20,70 €

30 km et 40 km

12,12 €

10,10 €

20,70 €

40 km et 50 km

15,15 €

10,10 €

20,70 €

50 km et 60 km

18,18 €

10,10 €

20,70 €

60 km et 70 km

21,21 €

10,10 €

20,70 €

70 km et 80 km

24,24 €

10,10 €

20,70 €

80 km et 90 km

27,27 €

10,10 €

20,70 €

90 km et 100 km

30,30 €

10,10 €

20,70 €

100 km et 110 km

33,33 €

10,10 €

20,70 €

110 km et 120 km

36,36 €

10,10 €

20,70 €

120 km et 130 km

39,39€

10,10 €

20,70 €

130 km et 140 km

42,42 €

10,10 €

20,70 €

140 km et 150 km

45,45 €

10,10 €

20,70 €

150 km et 160 km

48,48 €

10,10 €

20,70 €

160 km et 170 km

51,51 €

10,10 €

20,70 €

170 km et 180 km

54,54 €

10,10 €

20,70 €

180 km et 190 km

57,57 €

10,10 €

20,70 €

190 km et 200 km

60,60 €

10,10 €

20,70 €

* : Pour les véhicules électriques, le montant des frais de déplacement est majoré de 20 %

Ce barème fixe les limites d’exonération des remboursements de frais de repas et de transport exposés par les salariés amenés à se déplacer de façon habituelle sur des sites extérieurs à l’entreprise.

La limite d’exonération des indemnités de frais de transport tient compte des distances parcourues quotidiennement (aller/retour) à cette occasion par les intéressés :

  • depuis l’entreprise (siège social ou établissement auquel est rattaché le salarié) et depuis leur domicile pour les salariés des entreprises de travaux publics et du bâtiment qui travaillent sur des chantiers (pour ces derniers, l’option entre l’une ou l’autre de ces modalités doit être exercée pour l’ensemble des salariés de l’entreprise et la distance à retenir est la distance kilométrique parcourue par la route pour se rendre sur le lieu de chantier) ;
  • depuis leur domicile ou depuis l’entreprise (siège social ou établissement dont dépend le salarié) pour les salariés des entreprises de tôlerie, de chaudronnerie, de tuyauterie industrielle, travaillant sur des sites extérieurs ;
  • depuis leur domicile pour les salariés intérimaires des entreprises de travail temporaire.

À noter : cette exonération suppose que l’entreprise ne pratique pas, sur la rémunération des salariés, la déduction forfaitaire spécifique pour frais professionnels dont peuvent bénéficier certaines professions.

Source : 

Publié le 2 juillet 2024 - LES INDICATEURS

Ces articles pourraient vous intéresser

  • https://www.emargence.fr/wp-content/uploads/2023/10/algeco.jpg
    Actualités 25 octobre 2023

    À l’occasion d’un contrôle fiscal, l’administration réclame à une société le paiement de la taxe foncière sur les propriétés bâties au titre des constructions modulaires qu’elle a installé provisoirement sur un chantier. Une erreur, selon la société mise en cause, qui refuse...

  • Le quiz hebdo 25 mai 2023
    Un étudiant de 19 ans décide de travailler 2 mois pendant l’été. Parce qu’il est rattaché fiscalement au foyer de ses parents, ces derniers s’inquiètent quant aux conséquences fiscales de ces 2 mois de salaire sur le montant de leur impôt sur le revenu. Les revenus de ce jo...
  • https://www.emargence.fr/wp-content/uploads/2023/07/cpf4.jpg
    Actualités 03 juillet 2023

    Sous réserve du respect des conditions requises, le compte personnel de formation (CPF) a pour objet de permettre à toute personne de financer des formations tout au long de sa vie professionnelle. Actuellement, il peut être utilisé pour financer certains permis de conduire. Bientôt, il sera...

Contactez-nous pour obtenir une offre personnalisée

Nous contacter