Amende de stationnement : et si la voiture est vendue ?

Publié le 21 août 2023 - LES ACTUALITES

Une amende, appelée « forfait de post-stationnement », peut être prononcée à l’encontre du propriétaire d’un véhicule qui s’est garé sur une place de stationnement sans payer. Quand ce véhicule est par la suite vendu, qui doit payer l’amende ? La réponse n’est pas si évidente…

Amende de stationnement : qui paye ?

Par principe, la personne qui doit payer une amende dite « forfait de post-stationnement » et, le cas échéant, sa majoration, est la personne titulaire du certificat d’immatriculation du véhicule à la date d’émission de l’avis de paiement.

Toutefois, l’acheteur d’un véhicule peut devenir le débiteur du forfait de post-stationnement, dès lors que le vendeur l’a cédé avant l’émission de l’avis de paiement et a procédé à la déclaration de cession avant cette date ou, en tout état de cause, dans le délai de 15 jours suivant la cession.

Cependant, lorsque le véhicule est vendu à un professionnel de l’automobile, ce dernier est considéré comme seul redevable des forfaits de post-stationnement émis après la date de la cession, qu’il ait procédé ou non à la déclaration d’achat du véhicule.

Amende de stationnement : et si la voiture est vendue ? – © Copyright WebLex

Publié le 21 août 2023 - LES ACTUALITES

Ces articles pourraient vous intéresser

Contactez-nous pour obtenir une offre personnalisée

Nous contacter