Les étudiants salariés ont désormais droit à un congé de 5 jours pour préparer leurs examens.

Publié le

Nouveauté issue de la loi Macron, l’étudiant qui occupe un emploi a désormais droit à un congé afin de lui permettre de préparer ses examens. Pour en bénéficier, il doit toutefois justifier d’une inscription valide et en cours au sein d’un établissement d’enseignement supérieur.

Cette autorisation d’absence est de 5 jours ouvrables par tranche de 60 jours ouvrables travaillés.

À noter que ce congé n’est pas rémunéré et qu’il doit être pris dans le mois qui précède les examens.

Loi n° 2015-990 du 6 août 2015, JO du 7

© Les Echos Publishing – 2015