Les commerces parisiens pourront ouvrir quatre dimanches de plus d’ici la fin de l’année.

Publié le

Jusqu’alors, les commerces de détail pouvaient, sur décision du maire de leur commune ou du préfet à Paris, ouvrir 5 dimanches par an. Ce nombre a été revu à la hausse par la loi Macron. Il a été porté à 9 pour l’année 2015, puis passera à 12 à compter du 1er janvier 2016.

Prenant acte de cette nouvelle mesure, le préfet de Paris a récemment autorisé les commerces de détail appartenant à 22 branches d’activité (parfumerie, librairie, chocolaterie…) à ouvrir 4 dimanches supplémentaires d’ici la fin de l’année.

À savoir : les salariés qui travaillent pendant « les dimanches du maire » doivent bénéficier d’une rémunération double et d’un repos compensateur équivalent en temps.

Arrêtés du 2 octobre 2015 du Préfet de la région d’Île-de-France

© Les Echos Publishing – 2015