La loi de finances pour 2015 a étendu le dispositif du prêt à taux zéro à l’achat de logements anciens à réhabiliter. Les communes concernées par ce dispositif sont désormais connues.

Publié le

Supprimé en 2012, le prêt à taux zéro (PTZ) dans l’ancien est de retour ! En effet, pour les offres de prêt émises depuis le 1er janvier 2015, les primo-accédants qui acquièrent, à titre de résidence principale, un logement ancien à réhabiliter peuvent, sous conditions, bénéficier de ce financement avantageux. Pour cela, il faut notamment que le bien immobilier soit situé dans une commune n’appartenant pas à une agglomération comptant au moins 10 000 habitants.

Précision : pour bénéficier du prêt à taux zéro lors de l’acquisition d’un logement ancien, un montant minimal de travaux de rénovation est exigé. Ce montant devant être au moins égal à 25 % du coût total de l’opération. De plus, ces travaux doivent être réalisés dans un délai de 3 ans à compter de la date d’émission de l’offre de prêt.

Il ne manquait plus que la liste des communes éligibles au dispositif ! C’est désormais chose faite. Cette liste contient pas moins de 6 000 communes qui ont été sélectionnées pour leur caractère rural, leur niveau de services et d’équipements existants et leur potentiel de logements à réhabiliter pouvant être remis sur le marché.

Arrêté du 30 décembre 2014, JO du 31 – liste des communes concernées par le PTZ en milieu rural

© Les Echos Publishing – 2014