Les entreprises qui ont engagé un salarié au plus tard le 30 juin 2017 disposent de 6 mois pour demander l’aide embauche PME.

Publié le

Mise en place en janvier 2016, l’aide dite « embauche PME » a pris fin le 30 juin 2017. Toutefois, il peut être encore temps d’en faire la demande !

Pour mémoire, cette aide était accordée aux entreprises de moins de 250 salariés qui recrutaient un salarié dans le cadre d’un contrat à durée indéterminée ou d’un contrat à durée déterminée d’au moins 6 mois, y compris d’un contrat de professionnalisation. La rémunération mensuelle brute prévue dans le contrat de travail ne devant pas excéder 1 924,39 € pour 35 heures de travail par semaine.

Les contrats de travail dont le premier jour d’exécution a eu lieu au plus tard le 30 juin 2017 bénéficient de cette aide financière. Et les entreprises disposent d’un délai de 6 mois à compter de ce premier jour de travail pour la demander auprès de l’Agence de services et de paiement.

En pratique : si le salarié a débuté dans l’entreprise le 26 juin 2017, l’employeur a jusqu’au 26 décembre 2017 pour faire sa demande d’aide.

Il est donc temps de vérifier si l’aide embauche PME a bien été demandée pour les contrats y ouvrant droit. Il serait dommage de passer à côté d’une aide pouvant atteindre 4 000 € sur 2 ans !

© Les Echos Publishing – 2017