À défaut de transport en commun pendant les grèves, nombre d’entre nous vont devoir se débrouiller pour aller travailler sans pour autant prendre leur voiture. Quelques applications peuvent nous y aider.

Bien s’informer

Si la plupart des trains, métros et autres bus seront à l’arrêt, d’autres circuleront. Il serait donc dommage de les manquer. Aussi, convient-il d’installer les applications officielles de la SNCF et de la RATP (RATP et MON RER A) qui recensent l’ensemble du trafic. En outre, il est également possible d’accéder à la page info trafic de la SNCF ou à celle de la RATP. Des pages infos trafic existent aussi pour les métros de Lyon ou de Toulouse.

Se déplacer

Sur les longues distances, outre les cars, un des meilleurs moyens pour se déplacer reste le covoiturage. Le réseau le plus riche étant celui proposé par le français Blablacar, installer son application s’impose. Elle vous permettra de trouver, pour un coût modique, une place dans une voiture qui vous rapprochera de votre lieu de travail. En ville, vous pouvez vous rabattre sur des taxis ou encore sur un service de VTC (Uber, Kapten, Marcel…), chacun d’entre eux disposant de sa propre application.

Éviter les bouchons

Si vous ne pouvez faire autrement que de prendre votre voiture, vous risquez d’être confronté à des ralentissements et à des bouchons. Afin (autant que possible) de les éviter, il est conseillé de s’équiper d’applications donnant des informations actualisées sur le trafic routier. Sytadin, qui ne couvre que l’Île-de-France, en est une. Waze qui, elle, couvre l’ensemble du territoire permet également, en offrant au conducteur des itinéraires bis, d’éviter les ralentissements.

Vélos et trottinettes

De plus en plus de villes proposent des vélos (simples ou à assistance électrique) et des trottinettes en libre-service. C’est l’occasion de réserver un de ces véhicules (se renseigner sur le site de sa mairie) et, pour définir l’itinéraire le plus adapté, il possible de le calculer grâce à l’application Géovelo.