L’enquête menée auprès des membres du CESIN, directeurs cybersécurité ou responsables sécurité des systèmes d’information (RSSI) d’entreprises françaises, révèle qu’en 2021 plus d’une entreprise sur deux a subi une à trois attaques cyber réussies avec des répercussions flagrantes. Ces dernières notent notamment une perturbation de la production (21 %) et/ou une compromission d’informations (14 %) voire une indisponibilité du site web pendant une période significative.

Hausse des budgets alloués à la cybersécurité

Pour 73 % des entreprises, c’est le système du phishing qui est utilisé pour attaquer, suivi de l’exploitation des failles (53 %) et de l’attaque par rebond via un prestataire (21 %). Les ransomwares concernent 1 entreprise sur 5. Pourtant, 4 entreprises sur 10 ont recours à des programmes d’entraînement à la crise cyber, 63 % d’entre elles ont généralisé le recours à l’authentification multi-facteurs (MFA) et 70 % ont mené des campagnes de sensibilisation auprès de leurs salariés notamment en télétravail. Sans compter que les budgets alloués à la cybersécurité sont encore en hausse cette année, pour 70 % des entreprises sondées.

Pour consulter l’étude, cliquez ici.