Les micro-entreprises ne seront plus exonérées des taxes pour frais de chambres à partir du 1 janvier 2015.

Les micro-entreprises ne seront plus exonérées des taxes pour frais de chambres à partir du 1er janvier 2015.

Publié le

Actuellement, les personnes relevant du régime du micro-social bénéficient :
– d’une exonération permanente de taxe pour frais de chambres de commerce et d’industrie (CCI) lorsqu’elles exercent une activité commerciale ;
– d’une exonération temporaire de taxe pour frais de chambres de métiers et de l’artisanat (CMA) lorsqu’elles exercent une activité artisanale à titre principal.

La loi « Pinel », votée avant l’été, met fin à ces deux exonérations à partir du 1er janvier 2015.

Par dérogation, elle prévoit que les taxes dues par les personnes relevant du régime du micro-social seront calculées selon un mode spécifique, proportionnel au chiffre d’affaires. Les taux, applicables au chiffre d’affaires réalisé à compter du 1er janvier 2015, seront les suivants :

Taxe pour frais de chambres de commerce et d’industrie
Activité Taux
Prestation de services 0,044 %
Vente 0,015 %
Artisans* 0,007 %
* inscrits au répertoire des métiers et portés sur la liste électorale de la CCI territoriale de leur circonscription
Taxe pour frais de chambres de métiers et de l’artisanat
Activité Taux
Hors Alsace-Moselle Alsace Moselle
Prestation de services 0,48 % 0,65 % 0,83 %
Vente 0,22 % 0,29 % 0,37 %

À savoir : ces taxes seront recouvrées et contrôlées par les Urssaf, selon les mêmes modalités que celles prévues pour les cotisations sociales.

Art. 29, loi n° 2014-626 du 18 juin 2014, JO du 19

© Les Echos Publishing – 2014