Le gouvernement a instauré une nouvelle aide à l’emploi pour inciter les entreprises à embaucher des jeunes de moins de 30 ans résidant dans certaines zones urbaines sensibles.

Publié le

Depuis le 29 juin dernier, une entreprise qui embauche un jeune de moins de 30 ans en recherche d’emploi et résidant dans une zone urbaine sensible (ZUS) peut bénéficier, sous certaines conditions, d’une aide financière.

Précision : l’aide financière est d’un montant total de 5 000 €, versé en deux fois (2 500 € à la fin de la période d’essai et 2 500 € après 10 mois d’activité professionnelle).

L’embauche doit être faite dans le cadre d’un contrat à durée indéterminée à temps plein.

Toutes les entreprises, quel que soit leur effectif, peuvent bénéficier de l’aide et il n’est pas exigé que l’entreprise soit installée dans la ZUS.

Cette mesure est mise en place à titre expérimental pour une durée de trois ans dans les ZUS de certaines villes telles que Grenoble, Toulouse, Lille, Marseille ou Perpignan.

En pratique : le formulaire de demande d’aide doit, au plus tard un mois après le début du contrat, être adressé à Pôle Emploi à l’adresse suivante : Pôle emploi services, TSA 43836, 92891 Nanterre Cedex 9.

Décret n° 2013-549 du 26 juin 2013, JO du 28
Arrêté du 26 juin 2013, JO du 28
Arrêté du 26 juin 2013, JO du 28

© Les Echos Publishing – 2013