Les modalités de calcul des cotisations d’assurance vieillesse des professions libérales sont modifiées à compter du 1er janvier 2015.

Publié le

Les cotisations de retraite de base des professionnels libéraux connaissent plusieurs changements en 2015.

Modification de l’assiette des cotisations de retraite

En 2014, les professionnels libéraux versaient une cotisation d’assurance vieillesse de base égale à 10,1 % de leurs revenus n’excédant pas 85 % du plafond annuel de la Sécurité sociale (Pass) et à 1,87 % de leurs revenus compris entre 85 % du Pass et cinq fois ce plafond.

Au 1er janvier 2015, l’assiette de ces cotisations est modifiée. Ainsi, la première tranche de revenus est élargie à la totalité du Pass. Quant à la seconde, elle s’applique maintenant dès le 1er euro et jusqu’à cinq fois le Pass.

En 2015, les professionnels libéraux versent donc une cotisation de 8,23 % sur les revenus n’excédant pas le Pass (38 040 €) et une cotisation de 1,87 % sur les revenus n’excédant pas cinq fois ce plafond (190 200 €).

Précision : le nombre de points de retraite acquis en contrepartie de ces cotisations est modifié. La première tranche ouvre droit à un maximum de 525 points (contre 450 en 2014) et la seconde à 25 points (contre 100 en 2014).

Augmentation de la cotisation minimale de retraite

À compter du 1er janvier 2015, la base de calcul de la cotisation minimale de retraite de base des professionnels libéraux passe à 2 929 € (7,70 % du Pass), contre 1 971 € (5,25 % du Pass) en 2014. Le montant de cette cotisation minimale est donc porté de 199 € en 2014 à 296 € pour l’année 2015.

À noter : la hausse de cette cotisation minimale permet désormais aux professionnels libéraux de valider deux trimestres de retraite de base, au lieu d’un seul.

Décret n° 2014-1413 du 27 novembre 2014, JO du 29
Décret n° 2014-1637 du 26 décembre 2014, JO du 28

© Les Echos Publishing – 2014