Quelles sont les conséquences du lundi 14 juillet pour les employeurs ?

Quelles sont les conséquences du lundi 14 juillet pour les employeurs ?

Publié le

Le 14 juillet (Fête Nationale) est un jour férié dit « ordinaire ». Vous pouvez en conséquence, sauf en principe pour les jeunes de moins de 18 ans, et sauf dispositions contraires de la convention collective applicable à votre entreprise, demander à vos salariés de venir travailler ce jour-là.

Le Code du travail impose cependant, en principe, aux entreprises du Haut-Rhin, du Bas-Rhin et de la Moselle d’accorder un jour de repos à leurs salariés.

Attention : certaines conventions collectives prévoient des majorations de salaire lorsqu’un jour férié ordinaire est travaillé.

Jour férié chômé coïncidant avec les congés payés d’un salarié

Si vos salariés sont en congés mi-juillet, cette journée du 14 juillet ne doit pas, en principe, être décomptée en un jour de congés payés. Le congé du salarié doit en effet normalement être prolongé d’une journée ou une journée de congé supplémentaire devra être prise à un autre moment.

© Les Echos Publishing – 2014