Il appartient à l’employeur de former ses salariés quand bien même ces derniers ne le demandent pas.

Publié le

L’employeur doit assurer l’adaptation des salariés à leur poste de travail, et plus généralement, veiller au maintien de leur capacité à occuper un emploi.

Cette obligation ne doit pas être prise à la légère ! En effet, les juges attribuent des dommages-intérêts, de manière quasi automatique, aux salariés qui ne reçoivent pas de formation. Il importe peu d’ailleurs que ces derniers n’aient jamais pris l’initiative d’en demander le suivi.

Et plus l’absence de formation est longue, plus les dommages-intérêts sont élevés ! Ainsi, par exemple, un employeur a déjà été condamné à verser 6 000 € à une salariée qui n’avait reçu aucune formation pendant 7 ans.

Cassation sociale, 18 juin 2014, n° 13-14916

© Les Echos Publishing – 2014