Le taux de la cotisation de retraite déplafonnée due par les exploitants agricoles passe de 2,14 % à 2,24 % au 1 janvier 2017.

Le taux de la cotisation de retraite déplafonnée due par les exploitants agricoles passe de 2,14 % à 2,24 % au 1er janvier 2017.

Publié le

Les chefs d’exploitation ou d’entreprise agricole sont redevables, auprès de la Mutualité sociale agricole (MSA), d’une cotisation de retraite de base déplafonnée, c’est-à-dire calculée sur l’intégralité de leurs revenus professionnels. Dès janvier prochain, son taux sera fixé à 2,24 %, contre 2,14 % en 2016.

Le taux de la cotisation vieillesse plafonnée, à savoir celle assise sur les revenus ne dépassant pas le plafond annuel de la Sécurité sociale (39 228 € en 2017) reste, quant à lui, fixé à 11,55 %.

Rappel : les exploitants agricoles qui perçoivent des revenus inférieurs ou égaux à 600 fois le Smic horaire (soit 5 856 € en 2017) sont redevables de cotisations vieillesse minimales égales à 131 € (cotisation déplafonnée) et à 676 € (cotisation plafonnée).

Décret n° 2014-1531 du 17 décembre 2014, JO du 19

© Les Echos Publishing – 2016