La gratification minimale due aux stagiaires est portée de 436,05 € à 479,65 € par mois pour les conventions de stage conclues depuis le 1er décembre 2014.

Publié le

L’étudiant dont le stage en milieu professionnel dépasse 2 mois, consécutifs ou non, doit recevoir une gratification minimale.

Jusqu’à présent, sauf montant supérieur prévu par une convention collective de branche ou un accord interprofessionnel étendu, elle s’établissait à 436,05 € par mois pour une durée de présence du stagiaire égale à 35 heures par semaine (12,5 % du plafond horaire de la Sécurité sociale).

Pour les conventions de stage conclues depuis le 1er décembre 2014, cette gratification mensuelle est portée, pour cette même durée du travail, à 479,65 € (13,75 % du plafond horaire de la Sécurité sociale). Sachant que ce montant devra, le cas échéant, être revalorisé au 1er janvier 2015 selon l’évolution de ce plafond.

Décret n° 2014-1420 du 27 novembre 2014, JO du 30

© Les Echos Publishing – 2014