Afin de vous aider à protéger vos salariés des effets d’une éventuelle canicule, le plan canicule 2013 vous rappelle quelles sont vos obligations et vous conseille quelques bonnes pratiques pour éviter les coups de chaleur.

Publié le

Pendant la période estivale, vous devez veiller à ce que les fortes chaleurs n’entraînent pas de risque pour la santé et la sécurité de vos salariés.

Ainsi, le Code du travail vous impose, dans tous les cas, notamment de :

– prendre les mesures nécessaires pour assurer la sécurité des travailleurs et protéger leur santé, en y intégrant les conditions de température ;

– mettre à la disposition des travailleurs de l’eau potable fraîche pour la boisson (à proximité des postes de travail si possible) ;

– veiller à ce que, dans les locaux fermés où le personnel est appelé à séjourner, l’air soit renouvelé de façon à éviter les élévations exagérées de température, les odeurs désagréables et les condensations.

Important : les risques « fortes chaleurs » doivent être pris en considération dans le cadre de votre évaluation des risques professionnels et se traduire par un plan d’action prévoyant des mesures correctives.

Certaines recommandations vous sont également apportées par le plan canicule 2013, en particulier :

– mettre à la disposition de vos salariés des moyens utiles de protection (par exemple des ventilateurs d’appoint, des brumisateurs d’eau minérale, ou des stores extérieurs) ;

– adapter, si possible, leurs horaires de travail pour commencer plus tôt ;

– organiser des pauses supplémentaires aux heures les plus chaudes, si possible dans un lieu plus frais ;

– inciter vos salariés à veiller les uns sur les autres pour déceler rapidement les signes d’un coup de chaleur (grande fatigue, étourdissements, vertiges…) et vous les signaler.

Pour en savoir plus : des informations complémentaires peuvent être obtenues en appelant le 0 800 06 66 66 (appel gratuit d’un poste fixe). Ce numéro « canicule info service » est en service jusqu’au samedi 31 août 2013 au minimum du lundi au samedi de 8 heures à 20 heures.

Par ailleurs, vous pouvez aussi solliciter le médecin du travail pour qu’il établisse un document, que vous afficherez en cas d’alerte météorologique, rappelant les risques liés à la chaleur, et les gestes à accomplir si un salarié a un coup de chaleur. Le site de l’INRS (www.inrs.fr/) propose également différentes brochures et dépliants.

Enfin, vous pouvez également retrouver l’intégralité du plan canicule 2013 sur le site du ministère de la Santé www.sante.gouv.fr.

Instruction interministérielle n° 2013/152 du 10 avril 2013 relative au Plan National Canicule 2013

© Les Echos Publishing – 2013