L’embauche, dans le cadre d’un contrat de génération, d’un salarié senior ouvre droit désormais à une aide financière de 8 000 € par an.

Publié le

Les entreprises de moins de 300 salariés (et qui n’appartiennent pas à un groupe d’au moins 300 salariés) peuvent bénéficier de l’aide financière accordée au titre du contrat de génération lorsqu’elles forment un « binôme », c’est-à-dire lorsqu’elles embauchent, en contrat à durée indéterminée, un jeune de moins de 26 ans et qu’en même temps, elles recrutent ou maintiennent dans l’emploi un salarié senior.

Jusqu’à présent, cette aide s’élevait à 4 000 € par an (soit 2 000 € par salarié) que le senior soit maintenu dans son emploi ou nouvellement embauché.

Bonne nouvelle, depuis le 15 septembre dernier, ce montant est doublé si l’employeur engage, en même temps que le jeune ou dans les 6 mois qui précédent, un salarié d’au moins 55 ans. L’aide est donc de 4 000 € au titre du recrutement du jeune et de 4 000 € au titre de l’embauche du senior.

Précision : l’aide reste fixée à 2 000 € par salarié lorsque l’employeur « se contente » de maintenir dans l’emploi un senior.

Décret n° 2014-1046 du 12 septembre 2014, JO du 14

© Les Echos Publishing – 2014