Fractions saisissables des rémunérations à compter du 01/01/2018

Les proportions saisissables des rémunérations annuelles sont fixées comme suit, à compter du 1 janvier 2018 :

Important :

Historique

Les proportions saisissables ou cessibles des rémunérations annuelles sont fixées comme suit, à compter du 1 janvier 2017 :

Chacune de ces tranches est majorée de 1 420 € par an (118,33 € par mois) par personne à charge du débiteur : conjoint ou concubin et ascendant dont les ressources personnelles sont inférieures au montant du RSA et enfants à charge au sens des prestations familiales.

Enfin, il doit être laissé au salarié saisi une somme au moins égale au montant du RSA pour une personne seule sans correctif pour charges de famille (soit 545,48 € depuis le 1er septembre 2017).

Les proportions saisissables ou cessibles des rémunérations annuelles sont fixées comme suit, à compter du 1 janvier 2016 :

Chacune de ces tranches est majorée de 1 420 € par an (118,33 € par mois) par personne à charge du débiteur : conjoint ou concubin et ascendant dont les ressources personnelles sont inférieures au montant du RSA et enfants à charge au sens des prestations familiales.

Enfin, il doit être laissé au salarié saisi une somme au moins égale au montant du RSA pour une personne seule sans correctif pour charges de famille (soit 535,17 € au 1er septembre 2016).

Les proportions saisissables ou cessibles des rémunérations annuelles sont modifiées comme suit, à compter du 1 janvier 2015 :

Chacune de ces tranches est majorée de 1 410 € par an (117,50 € par mois) par personne à charge du débiteur : conjoint ou concubin et ascendant dont les ressources personnelles sont inférieures au montant du RSA et enfants à charge au sens des prestations familiales.

Enfin, il doit être laissé au salarié saisi une somme au moins égale au montant du RSA pour une personne seule sans correctif pour charges de famille (524,16 € à compter du 1 septembre 2015).