Excel : la fonction LET en détails

Office 365 continue de nous surprendre et a introduit depuis 2020, la fonction « LET » utilisable dans Excel.
 
Cette nouvelle fonction a pour objectif de simplifier l’écriture et la lecture de vos formules complexes, en définissant 2 ou plusieurs variables et en y attribuant une valeur. Ensuite ces variables sont intégrées dans le calcul à effectuer.
 
Sa structure est la suivante :
=LET (nom de la variable ; valeur de la variable ; calcul)
 
ATTENTION :
La formule « LET » est à utiliser pour un calcul avec 2 variables à minima. 
L’utiliser dans d’autres cas perd de son intérêt et l’écarte de l’objectif initial.
 

Construction de la fonction LET

La fonction LET est représentée tel quelle dans Excel :
LET(nom1; nom_valeur1; calcul_ou_nom2; [nom_valeur2; …)
  • Nom1, nom2, nomX représentent le nom des variables à définir.
  • Nom_valeur1, nom_valeur2, nom_valeurX sont les valeurs ou les calculs associés à ces variables.
  • Calcul_ou_nom2 représentent le calcul à effectuer pour afficher le résultat voulu.

 

Comprendre comment structurer la formule LET

Calculons un montant TTC automatiquement.

Un exemple simple pour introduire la formule « LET » est de variabiliser le calcul du montant TTC, en fonction de deux variables :

  • Le Total hors taxe
  • Le Taux de TVA

 

Evidemment, ce calcul peut être réalisé simplement avec Excel : Total Hors Taxe + Total Hors Taxe * Taux de TV.
Le calcul serait donc le suivant :
=+C2+(C2*C3)
 
Mais ce calcul peut être réalisé également avec la formule « LET » en définissant le total hors taxe et le taux de taux de TVA comme deuxième variable.
La formule se construit alors de la manière suivante :
  • Total_HT est le nom qui correspond à la première variable déclarée.
  • C2 est la cellule qui fait référence au montant HT soit 100,00€
  • TVA est le nom donné pour la deuxième variable
  • C3 est la cellule qui fait référence à la deuxième variable soit le taux de TVA de 20%
  • Total_HT *(TVA+1) est le calcul que l’on souhaite faire pour trouver le montant TTC
  • C4 nous donne le résultat de 120,00€. En effet le montant TTC pour une base HT de 100,00€ est bien 120,00€
Le résultat final obtenu est le suivant :
=LET(Total_HT;C2;Taux_TVA;C3;Total_HT*(1+Taux_TVA))
 
Maintenant que nous avons compris comment structurer la formule, étudions 2 exemples concrets d’application.
 

Exemple : Calcul du délai de paiement moyen des fournisseurs

La formule est construite de la façon suivante :
  • Dettes_fournisseurs est le nom de la première variable. Elle fera référence
  • C2 fait référence au montant des dettes fournisseurs
  • Achats_TT est le nom de la deuxième variable
  • C3 fait référence au montant des achats TTC
  • Délais de paiement est le nom du calcul final
  • (C2*360) /C3 est le calcul du délai de paiement moyen des dettes fournisseurs. Ce dernier inclut les deux variables définies précédemment.
Avec la fonction LET, le résultat final obtenu est :
=LET(Dettes_fournisseurs;C2;Achat_TTC;C3;(C2*360)/C3)
 
 
Le résultat nous donne donc 21,6 j de paiement de moyen pour les fournisseurs.
 
 
L’avantage de la formule LET dans cet exemple : une amélioration de la lisibilité et de la compréhension pour les autres utilisateurs.
 
Avec la possibilité de déclarer et de nommer des variables, vous pouvez donner un contexte significatif à vous-même et aux autres utilisateurs.
 
La formule « LET » simplifie grandement vos formules et ajoute un contexte et de la lisibilité à des calculs.
 
 

Exemple : Calcul du délai de paiement moyen des fournisseurs

Le calcul des commissions des commerciaux est parfois complexe.
La fonction «LET» permet de simplifier ce calcul en variabilisant la prime accordée aux commerciaux.
 
Dans cet exemple, le but de la fonction «LET» est de calculer les commissions des collaborateurs en appliquant un taux en fonction du chiffre d’affaires moyen par jour.
 
Dans ce cas, la fonction «LET» prend en charge une fonction «SI» imbriquée. Cela représente un réel gain de performance et de lisibilité.
 
La commission est calculée de la manière suivante :
  • Dans un premier temps, il faut calculer le chiffre d’affaires moyen journalier
  • Dans un second temps, on compare ce chiffre d’affaires moyen journalier selon un critère défini.

 

 

La fonction est formée de la façon suivante :
  • MoyenneJour est le nom donné à la variable
  • D2/(C2-B2+1) » est le calcul qui permet d’obtenir le chiffre d’affaires moyen journalier
  • SI (moyenneJour>220 ;2,5 ; SI (moyenneJour>200 ;2 ;1,5) est le calcul qui détermine le taux de commission à l’aide de la formule SI
  • D2 * SI (moyenneJour>220 ;2,5 ; SI (moyenneJour>200 ;2 ;1,5) est la commission calculée à l’aide de ce calcul
 
Le résultat final obtenu est le suivant :
=LET(MoyenneJour;D2/(C2-B2);D2*SI(MoyenneJour>220;2;5;SI(MoyenneJour>220;2;1;5))
 

L’avantage de la formule LET dans cet exemple : une amélioration de la performance et de la rapidité d’exécution.

 
Comparée à une formule “SI” classique, la fonction « LET » est plus facile à lire mais elle est également plus performante.
 
Avec la formule “SI” classique :
Si vous écrivez la même expression plusieurs fois dans une formule, Excel va calculer ce résultat plusieurs fois. La performance et la rapidité d’exécution en seront impactés.
 
Avec la formule “LET” :
Le calcul du chiffre d’affaires moyen journalier est calculé 1 seule fois, puis le résultat est ensuite utilisé dans le calcul à 2 reprises quand on utilise une formule « SI » à plusieurs conditions.
Sur de gros volumes de données, votre fichier Excel sera plus rapide (le résultat peut s’exécuter jusqu’à 2 fois plus rapidement).

Bon à savoir & conclusion

Il est possible d’identifier jusqu’à 126 variables qui sont assignées à une valeur fixe ou qui font référence à des cellules de notre classeur.
 
La formule « LET » est très efficace pour simplifier certains calculs et notamment pour le calcul de ratios financiers (capacité d’autofinancement, retour sur investissement, etc).
 
Nous aborderons dans la prochaine newsletter la formule « LAMBDA » qui est également accessible pour les utilisateurs d’Office 365.
 
Si vous souhaitez continuer à progresser sur Excel, n’hésitez pas à nous contacter et à vous abonner à notre newsletter afin de la recevoir tous les mois dans votre boite mail.
 
Notre offre d’accompagnement est disponible ici.
Nous continuerons d’évoquer des thèmes autour de l’automatisation de vos travaux sur Excel dans de prochaines newsletters. Vous pouvez consulter nos offres pour vous perfectionner sur Excel ou optimiser et sécuriser vos fichiers , en cliquant ICI.