La data visualisation :
Exemples concrets avec Power BI (partie 2)

Introduction

Power BI permet de traduire des données brutes ou chiffrées, en objets visuels grâce à des outils de visualisation de données.

Une visualisation pertinente sert le propos et le message que l’on souhaite évoquer. Il faut donc bien la choisir.

Dans une précédente newsletter (à retrouver ici), nous avions abordé 2 types de visualisation : les visuels de type « Carte » et de type « Nuage de points ».


Nous allons aborder ici 3 nouveaux exemples.

 

Visuel de type « Treemap »

Le visuel Treemap utilise des rectangles imbriqués pour présenter des données sous forme hiérarchique.

Chaque niveau de hiérarchie est représenté par un rectangle de couleur contenant des rectangles plus petits. Power BI définit la taille de l’espace à l’intérieur de chaque rectangle selon la valeur mesurée.

Dans la représentation ci-dessous, nous avons souhaité faire apparaître une hiérarchie des ventes par catégorie et sous-catégorie de produits :

Les 3 couleurs réfèrent aux 3 grandes catégories que nous avons analysées. Plus les rectangles sont grands, plus le montant des ventes par catégorie est important.

Ce visuel permet donc d’analyser une dispersion.

 

 

Visuel de type « Graphique en cascade »

Les graphiques en cascade affichent un résultat cumulé.
Ces graphiques sont utiles pour comprendre de quelle façon une valeur initiale (par exemple, le chiffre de l’année dernière) est affectée par une série de variations positives et négatives.

Dans la représentation ci-dessous, nous avons analysé les variations du chiffre d’affaires entre le 31/12/2020 et le 31/12/2021. L’analyse est faite selon une ventilation analytique et les indicateurs que nous avons souhaité analyser.

Les barres bleues représentent le solde initial et le solde final.
Entre les deux, les barres sont de deux couleurs différentes en fonction du sens de la variation :
Verte si la variation est positive
Rouge si la variation est négative.

 

 

 

Visuel de type « Word cloud »

Une option Power BI permet d’importer des visuels, qui ne sont pas nativement présents dans l’outil.

Cette option est à retrouver dans l’espace «VISUALISATION» en cliquant sous Power BI, sur «Obtenir plus de visuels».
Vous êtes redirigé sur la marketplace de Microsoft et vous pouvez y retrouver une série de visuels qu’il est possible d’importer et d’ajouter à ses favoris.

 

Le conseil Emargence :
Sélectionnez ceux qui sont certifiés par Power Bi, car cela signifie qu’ils sont souvent mis à jour et sont paramétrables sous Power BI
Nous allons prendre l’exemple du visuel « Word Cloud ».

Word Cloud est une représentation visuelle de la fréquence et de la valeur des mots. On peut l’utiliser pour mettre en avant les termes qui reviennent le plus souvent.
Voici le visuel à sélectionner dans la marketplace de Microsoft.
Nous souhaitons représenter graphiquement les termes qui reviennent le plus dans les paniers de courses de clients d’un supermarché.


On remarque que les mots qui sont écrits avec la police la plus grande sont les mots qui reviennent le plus de fois dans la base de données.

Ce type de visuel permet de représenter visuellement une dispersion.

 

Nous continuerons à donner d’autres exemples de visualisation dans de prochaines newsletters en nous appuyant sur Power BI et Google Data Studio.

N’hésitez pas à nous contacter pour nous faire part d’un retour d’expérience, soumettre un sujet à évoquer ou si vous souhaitez vous former sur Microsoft Power BI, Google Data Studio ou sur la Data Visualisation en général.