Frédéric Gouvet, associé du Groupe Emargence et Commissaire aux Comptes, commente dans le Nouvel Économiste les nouvelles mesures proposées par le gouvernement pour lutter contre les délais de paiement.

« La lutte contre les délais de paiement s’amplifie en France. Coupables de provoquer un quart des défaillances d’entreprises, les mauvais payeurs sont plus que jamais dans le collimateur de Bercy. Le ministère a mis en œuvre une série de mesures susceptibles d’endiguer ce phénomène. Parmi cet arsenal, un décret propulse les commissaires aux comptes à la pointe du combat. À compter du 1er juillet 2016, ces derniers devront non seulement certifier les comptes annuels, mais aussi préciser si leurs clients respectent, ou non, les délais de paiement pour leurs fournisseurs et leurs clients. Les spécialistes ne doutent pas de l’efficacité d’une telle mesure à long terme, le temps que les bonnes pratiques infusent dans notre vie économique… »

Lire l’article dans son intégralité.